SAINTE-MARIE-LA-MER : Une piétonne frôlée par un automobiliste sur un passage clouté.


30 juin 2020 - 3136 vues

Une piétonne frôlée par un automobiliste sur un passage clouté.

Ce mardi matin, avenue des Marendes à Sainte-Marie-la-Mer une résidente du village s’apprêtait à traverser la chaussée qui compte pas moins de six passages cloutés sur cette avenue. C’est alors que deux véhicules, arrivant dans les deux sens s’arrêtent comme bon et honnête chauffeur. Bien vu par ces derniers, elle engage sa traversée en toute confiance.

Or, c’est à mi-passage que soudain l’un des deux véhicules aurait redémarré brusquement face à la piétonne âgée de 18 ans, la frôlant de quelques centimètres.

La jeune piétonne nous confie  ’’ Je fais mon footing chaque matin afin de préparer mon entrée mi-juillet dans l'armée de l'air en tant que soldat de l'image, ce passage est necessaire pour rejoindre le bord de plage, je remercie toujours les automobilistes qui me cède le passage. Ce matin le premier véhicule c’est une conductrice, elle me sourit, puis avant d’entamer la seconde partie du passage clouté, le conducteur me regarde et accélère brutalement devant le nez à quelques centimètres ! La conductrice n’en revenait pas non plus de l’inconscience de ce chauffard. Je traverse toujours en marchant heureusement !''

Le Chauffard reconnu, un dépôt de plainte probable.

La piétonne reconnaît aussitôt le chauffard, un sexagénaire résidant du village. Les raisons de son geste restent inexpliquées. La jeune piétonne entend déposer une main courante dans la journée au plus tard demain à défaut d’une plainte si celle-ci ne devait pas être recevable contre l’automobiliste.

Investigations journalistiques

Nous avons contacté le chauffard à 9h32 exactement afin de recevoir plus d'informations sur les faits, celui-ci affirme ne pas l’avoir vu … , puis nous lui posons la question certainement fâchante ''Pourquoi s’arrêter avant un redémarrage brusque ?'' Il nous raccroche.

C’est à 11h54 que le chauffard nous contact par téléphone afin de nous informer qu’il s’est rendu à la police municipale de Sainte-Marie-la-Mer afin de visionner les vidéos, qui selon lui, ne révèle aucune infraction sur ces vidéos, la victime pouvait faire ce qu’elle voulait ! À sa coutume il nous raccroche à nouveau. 

Nous lui accordons le bénéfice du doute, c’est pourquoi à 14h08 nous contactons la Police Municipale de Sainte-Marie-la-Mer : le chauffard se présente bien dans la matinée dans les locaux de la Police Municipale suite à notre publication révélant les faits. Mais, pas de passe-droit, aucune vidéo n’a pu être visionnée par celui-ci, ni même par la police Municipale nous affirme l’officier. Il n’y a pas de caméra qui donne sur l’avenue des Marendes et un dépôt de plainte est nécessaire pour lancer un visionnage des images. De plus les caméras ne servent que pour identifier des éléments précis. (SAINTE MARIE TV se garde le droit de ne pas divulguer ces élements).

Pas d’images vidéo, mais un témoin.

Un témoin oculaire effaré de cette scène irresponsable du chauffard se porte témoin, en cas de depôt de plainte de la victime. 

La victime aurait préférée obtenir des excuses de la part du conducteur plutôt qu'entammer une procédure.

RAPPEL : Code de la route

Le piéton est l’usager le plus protégé par le code de la route : il a, quoi qu’il arrive, toujours la priorité sur la chaussée.

Ne pas céder le passage à un piéton est une infraction entraînant la perte de 6 points sur le permis de conduire ainsi qu’une amende de 135 euros.

De plus, il est précisé dans l’article R415-11 du code de la route qu’il est obligatoire de céder le passage à un piéton engagé sur la chaussée, même si le feu piéton est rouge.

Article SAINTE MARIE TV • Photo d'illustration 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article